ZURENBORG

Se promener dans une plaine de jeux architecturale

Retour à la Belle Epoque

À la fin du XIXe siècle, avec la forte augmentation de la population, un nouveau quartier est né sur les terrains de l’ancien Hof Van Plaisance Zurenborg à Berchem, en partie avec de belles demeures de style néo-classique flamand, en partie dans un mélange de styles incluant l’Art Nouveau. Le quartier porte souvent le nom de l’avenue la plus spectaculaire, la Cogels-Osylei, une succession de palais, l’un plus impressionnant que l’autre. Et au rond-point, Chambord nous invite. Lorsqu’en 1984 le ministre Van Mechelen protège d’un coup 170 maisons, Berchem comptait plus de bâtiments protégés que Bruxelles.Cela vaut la peine de regarder cela de plus près.

Les points forts de la promenade

  • Cogels-Osylei avec son rond-point
  • Waterloostraat et Transvaalstraat
  • Tramplein
  • Dageraadplaats

La visite de base (2 heures) coûte 14 € par personne, avec un minimum de 140 €. Les groupes de plus de 20 participants sont partagés entre plusieurs guides. Pour une heure supplémentaire, un supplément de 5 € par personne est appliqué, avec un minimum de 190 €.

Envie de voir plus ?

Non loin de Zurenborg, sur les terrains et en partie dans les bâtiments de l’ancien hôpital militaire, un tout nouveau quartier a été développé depuis les années 2000, le Groen Kwartier, associant construction neuve, restauration et reconversion de bâtiments historiques.

Dans la chapelle restaurée, on retrouve The Jane de Nick Bril en tant que successeur de Sergio Herman. Les pavillons où pouvaient se reposer les soldats malades ou blessés sont aujourd’hui d’agréables appartements.

Envie de plus ?

Non loin de Zurenborg, sur les terrains et en partie dans les bâtiments de l’ancien hôpital militaire, un tout nouveau quartier a été développé depuis les années 2000, le Groen Kwartier, associant construction neuve, restauration et reconversion de bâtiments historiques.

Dans la chapelle restaurée, on retrouve The Jane de Nick Bril en tant que successeur de Sergio Herman. Les pavillons où pouvaient se reposer les soldats malades ou blessés sont aujourd’hui d’agréables appartements.

A La Carte

Voulez-vous plus d’info? Voulez-vous prendre un repas avant ou après la promenade?

On est là pour vous faire une proposition.